Association internationale des sociologues de langues française Association internationale des sociologues de langues française

Version imprimable

Offres ->>> Appels à contributions

Cahiers de recherche sociologique, « Une sociologie pragmaticiste ? Peirce et les sciences sociales »

15 janvier 2017

La revue Cahiers de recherche sociologique lance un appel à contributions sur le thème « Une sociologie pragmaticiste ? Peirce et les sciences sociales ».

Date limite de proposition : 15 janvier 2017

Thématique

Ces quinze dernières années, dans les sciences sociales francophones, on a constaté un intérêt grandissant pour la sociologie d’héritage pragmatiste. Les philosophes américains que cette sociologie se donne pour référence sont le plus souvent John Dewey, William James ou George H. Mead. S’il est situé comme pionnier du pragmatisme américain et créateur de ce qu’il appellera lui-même le « pragmaticisme », Charles Sanders Peirce est resté – à quelques exceptions près – largement méconnu des sociologues, en raison du caractère fourmillant et itératif d’une œuvre particulièrement difficile d’accès, ouverte à des interprétations diverses, sur lesquelles même les philosophes les plus spécialisés ne s’accordent pas toujours. Il semble toutefois qu’aujourd’hui, la sociologie pragmatiste – forte de réinterprétations récentes de cette œuvre, mais aussi en lien avec la nécessité de rendre compte de phénomènes empiriques au moyen d’un arsenal conceptuel plus ajusté – se décide à se pencher sur les écrits de Peirce et à se saisir de ses concepts.

Ce numéro entend réunir des contributions mobilisant C.S. Peirce dans le cadre de travaux épistémologiques et interprétatifs pouvant intervenir à la source d’enquêtes empiriques. Comment Peirce peut-il contribuer à renouveler le projet de la sociologie ? À cet égard, deux aspects de sa pensée semblent particulièrement prometteurs pour la recherche sociologique. Il s’agit d’une part de son programme analytique en sémiotique et, d’autre part, de son épistémologie inférentielle et spécialement abductive qui s’avère fort prometteuse pour repenser notamment l’administration de la preuve et la causalité, en particulier dans le cadre d’enquêtes qualitatives. Ce qui conduira à envisager la pertinence et le possible développement d’une sociologie pouvant à bon droit se qualifier de « peircienne ».

Modalités de soumission

Les propositions d’articles (environ 250 mots, avec titre, nom et affiliation) devront être envoyées d’ici le 15 janvier 2017 à Mathieu Berger, Philippe Gonzalez, Alain Létourneau ou Jean-François Côté.

Télécharger l’appel complet.