Association internationale des sociologues de langues française Association internationale des sociologues de langues française

Version imprimable

Offres ->>> Appels à communications

Régulations, marchés, santé : interroger les enjeux actuels du médicament en Afrique

30 avril 2017

Dans le cadre d’un colloque qui se tiendra à Cotonou (Bénin) en mars 2018, un appel à communications est lancé sur le thème « Régulations, marchés, santé : interroger les enjeux actuels du médicament en Afrique ».

Date limite de proposition : 30 avril 2017

Thématique

L’anthropologie et la sociologie ont commencé à s’intéresser aux spécialités pharmaceutiques industrielles en Afrique au début des années 1980 à travers les travaux fondateurs de Sjaak Van der Geest et Susan Reynolds Whyte. Ces chercheurs, interpellés par la présence de ces médicaments jusque dans les villages les plus reculés, se sont d’abord attachés à analyser leurs modes de distribution et leurs usages, en lien avec les législations et les normes biomédicales. Trente-cinq ans plus tard, ce champ de recherche s’est largement développé sous des influences issues notamment de l’économie, de l’histoire et de la sociologie des sciences et des techniques ; les travaux de chercheurs africains et d’autres continents se sont multipliés. Ce développement s’est aussi construit en lien avec les crises de santé publique touchant l’Afrique (sida, persistance du paludisme, pénuries alimentaires, récente crise Ebola) mais également avec les enjeux politiques et commerciaux que cristallise le médicament (modification de la géographie mondiale du médicament et des influences géopolitiques, concurrence entre multinationales d’origine occidentale et firmes des pays « émergents », développement de la recherche clinique sur le continent).

Grâce à ce colloque international, nous souhaitons discuter des multiples enjeux qui entourent aujourd’hui le médicament en Afrique, considérant notamment les marchés qu’il suscite, les acteurs politiques et économiques qu’il mobilise, les instruments de régulation, de contrôle et de maîtrise de la concurrence qu’il génère, les modalités de prise en charge sanitaire au centre desquelles il est placé, et finalement les modes de consommation dont il est l’objet de la part des individus, sans oublier l’adaptation des médecines « traditionnelles » aux évolutions des modèles économiques. La régulation, dans son acception large de normes législatives, biomédicales, techniques ou commerciales, effectivement à l’oeuvre, apparaît transversale à ces questions et sera donc largement considérée.

Nous attendons des propositions de communication entrant dans les sept thèmes présentés ci-dessous et basées sur des études récentes :

  1. Les marchés du médicament, entre santé publique et commerce ;
  2. La construction des appareils politiques nationaux et régionaux, entre dépendance et dynamiques de réappropriation du pouvoir ;
  3. Enjeux et relance de la production locale en Afrique ;
  4. Le médicament au centre des systèmes de santé ;
  5. Une consommation pharmaceutique sous influences ;
  6. L’expansion des essais cliniques ;
  7. La standardisation des médicaments « traditionnels », entre nature, science et commerce.

Elles pourront être issues de sciences sociales (anthropologie, sociologie, droit, histoire, économie, géographie, sciences politiques) et des sciences biomédicales et pharmaceutiques. Bien que l’Afrique soit au centre de nos questionnements, des communications portant sur des études menées dans d’autres continents seront prises en considération, en fonction de leurs liens avec l’Afrique ou de questions spécifiques qui pourraient éclairer les situations en cours dans les pays africains.

Modalités de soumission

Les propositions de 2000-3000 signes (300-400 mots) sont attendues au plus tard pour le 30 avril 2017. Indiquez-le ou les thèmes dont elles relèvent plus particulièrement. Les soumissions de communications sont à faire sur le site internet.

Une première version écrite de la communication (confidentielle aux comités du colloque), de 30 000 signes maximum, sera attendue pour la fin de l’année 2017.

Remarque : Si ce n’est déjà fait, vous devez créer votre compte sur le site avant de soumettre votre proposition. En cas de problème ou pour solliciter des informations supplémentaires, vous pouvez contacter Charlie Marquis.

Télécharger l’appel complet.