AISLF

Appels à communications

Sommes-nous des êtres solidaires ?

31 janvier 2022

La Haute Ecole Libre Mosane (HELMo) et la Haute Ecole Léonard de Vinci (HE Vinci), avec le soutien de la Maison des Sciences de l’Homme (MSH) de l’Université de Liège (ULiège), organiseront le 28 avril 2022 un colloque intitulé « Sommes-nous des êtres solidaires ? ». Celui-ci se tiendra à Liège, sur l’un des campus de HELMo.

Date limite de soumission des propositions : 31 janvier 2022

Thématique
Ces derniers mois ont vu resurgir la notion de solidarité dans les discours publics. Cependant, celle-ci n’est plus pensée uniquement en référence à une solidarité étatique, à un État social, mais est prônée dans le chef de chaque individu, celui-ci étant invité ou prié de s’engager. La solidarité fait, en outre, l’objet d’initiatives personnelles qui constituent des formes d’engagement en vue de soutenir le vivre ensemble. Il conviendrait aujourd’hui que les individus témoignent d’une solidarité interindividuelle face à la « crise » climatique, face à la « crise » du coronavirus, ou encore face à l’été dévastateur que nous avons connu, avec ses inondations dans certains pays, ses records de température et ses incendies dans d’autres. Entre souci de l’autre et don de soi, l’individu peut toutefois être pris dans un discours paradoxal, puisque tantôt l’Etat fait appel à la solidarité interindividuelle, comme ce fut le cas lors des inondations en Belgique en juillet 2021, tantôt il tente de criminaliser la solidarité, comme c’est le cas face à la « crise » des migrants.

Sommes-nous dès lors des êtres solidaires ? A travers différents concepts, des auteurs en sciences humaines et sociales ont approché cette thématique de la solidarité, directement (Castel & Duvoux, 2013) ou plus indirectement.

Le colloque proposé vise à interroger différentes pratiques, à permettre d’échanger sur leur potentiel d’innovation, notamment pour faire face aux « vulnérabilités problématiques » (Garrau, 2018) auxquelles sont confrontés certains individus, et à étudier les dynamiques de reconnaissance (Honneth, 2013) et de socialisation (Darmon, 2016) à la base de l’engagement dans ces pratiques solidaires. En contrepoint, pourront également être abordées des questions liées à « l’individualisme » et à « l’égoïsme », souvent présentés – et dénoncés – comme des éléments caractérisant les sociétés contemporaines et capitalistes. Enfin, le rôle de l’Etat par rapport à cette question de l’engagement dans des pratiques solidaires pourra aussi être questionné.

Trois axes ont été définis, dans lesquels les candidats communicants sont invités à s’inscrire. Les communications proposées peuvent prendre appui soit sur un travail de recherche, soit sur une expérience personnelle (en tant que citoyen, professionnel, enseignant, etc.), en proposant alors un témoignage réflexif éventuellement confronté à des éléments de littérature scientifique.

  1. Engagements citoyens et pratiques de solidarité observables dans les sociétés contemporaines et capitalistes : comment en vient-on à s’engager en tant qu’individu ?
  2. Contextes de solidarité : dans quels contextes et en quels lieux les pratiques de solidarité se développent-elles ?
  3. Apprentissages des pratiques de solidarité : est-il possible de « transmettre » les pratiques de solidarité ?

Les communications orales auront une durée de 20 minutes maximum et s’inscriront dans des panels thématiques en lien avec les axes définis.

Voir l’appel complet

Modalités de soumission des propositions
Les propositions de communication sont à adresser par mail à Catherine BERT – catherine.bert@vinci.be – ET Jonathan COLLIN – j.collin@helmo.be – pour le 31 janvier 2022 au plus tard. Elles comprendront un maximum de 2500 caractères, espaces compris, hors bibliographie.


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 8.0 | © 2013-2022 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF