AISLF

| |

Mardi 21 septembre 2021, 03h40

Source : https://www.aislf.org/spip.php?article4380


Doctorant.e pour thèse : « Qualité de l’air et santé : perception, information et comportements des acteurs du territoire dunkerquois »

30 septembre 2021

L’unité de recherche Territoires, Villes, Environnement & Société de l’Université du Littoral Côte d’Opale recherche un poste de doctorant.e pour une thèse sur la perception de la qualité de l’air.

Appel à candidatures
L’insuffisance de données locales de santé permettant d’évaluer l’impact du cocktail atmosphérique respiré par les populations très exposées aux polluants nourrit l’inquiétude des institutions comme des habitants et engendre une vision parfois surestimée ou sous-estimée de la dangerosité de la situation. Des attentes sociétales s’expriment désormais à l’égard des pouvoirs publics sous des formes multiples concernant la connaissance et la prise en charge des impacts sanitaires de la pollution atmosphérique. A travers une enquête quantitative réalisée sur le territoire de Dunkerque et des Hauts de Flandres, la thèse explorera quatre dimensions : le lien entre la question des impacts sanitaires, le concernement et l’information du public sur la pollution ; l’influence de la perception des impacts sanitaires de la pollution sur le dialogue territorial ; la perception de ces impacts comme levier pour l’action ; l’évolution diachronique de la perception de la pollution et de ses impacts au cours des 20 dernières années. Les résultats répondront à un enjeu sanitaire en identifiant les lacunes et besoins d’information du public. Etre mieux informé pourrait lui permettre de savoir comment se préserver de la pollution et moins émettre. La thèse répond aussi à un enjeu de gouvernance : abordant la causalité perçue de la pollution et les rôles que les acteurs s’attribuent dans la résolution du problème, l’enquête dégagera un axe de travail pour améliorer le dialogue territorial.

Le projet explorera plus précisément le lien qu’établissent les acteurs locaux (en particulier les habitants) entre qualité de l’air et santé dans une zone fortement impactée par les rejets de polluants atmosphériques qu’est le territoire dunkerquois et les Hauts de Flandres. Pour cela il étudiera l’influence de l’enjeu sanitaire dans la perception de la pollution et les comportements adoptés ou non pour s’en préserver et réduire l’exposition individuelle, ainsi que sa place dans l’information reçue et attendue sur le sujet.

La thèse explorera quatre dimensions :

  1. Le lien entre la question des impacts sanitaires, le concernement et l’information du public sur la pollution : Comme le font remarquer Bickerstaff et Walker (2003), les impacts sanitaires sont une manière de rendre réelle la pollution pour la population.
  2. L’influence de la perception des impacts sanitaires de la pollution sur le dialogue territorial : quel est le lien entre l’importance accordée à la santé et les exigences du citoyen à l’égard des pouvoirs publics dans leur rôle de garant de la protection et du bien être des citoyens ? Quelle conséquence cet impératif sanitaire a-t-il sur le lien et la confiance qu’entretiennent les acteurs du territoire aux acteurs institutionnels (Etat, collectivités) et aux industries ?
  3. La perception des impacts sanitaires est–elle un levier pour l’action ? La question se pose de savoir quels sont les leviers et les dispositions des acteurs à agir pour préserver leur santé d’une part, et la qualité de l’air, d’autre part.
  4. L’évolution diachronique de la perception de la pollution et de ses impacts au cours des 20 dernières années sur le territoire dunkerquois : La thèse permettra en outre d’avoir un regard diachronique sur l’évolution de la perception de la qualité de l’air et ses impacts dans l’agglomération par rapport aux enquêtes réalisées antérieurement sur le territoire. L’impact de la qualité de l’air intérieur sera aussi intégré dans le champ d’investigation.

Contrat
Le.a doctorant.e sera intégré.e dans le laboratoire TVES et participera aux activités de recherche portant sur la perception de la pollution et des risques. Il sera accueilli à la Maison de la recherche en Sciences de l’Homme à Dunkerque. Le terrain de la recherche est celui de la CUD et de la Communauté de Communes des Hauts de Flandre.

Candidatures
Les candidatures doivent être adressées par mail à Séverine Frère (severine.frere@univ-littoral.fr) et sur www.adum.fr avant le 30/09/2021 ainsi que toute demande de renseignement potentielle. Les candidatures doivent comporter un CV et une lettre de motivation exposant les expériences du/de la candidat.e ainsi que l’intérêt pour l’objet et le sujet de la thèse.

Pour plus d’informations, voir l’offre complète


AISLF • Université Toulouse Jean Jaurès • 31058 Toulouse Cedex 9 • France
Secrétariat : aislf@aislf.org | +33 (0)2 53 00 93 09

| |