AISLF

| |

Lundi 25 septembre 2023, 18h29

Source : https://www.aislf.org/spip.php?article4861


Pour que vieillir soit une chance

20 octobre 2023

L’UFR STAPS Dijon–Le Creusot de l’Université de Bourgogne, en collaboration avec le laboratoire INSERM U1093 Cognition, Action et Plasticité Sensorimotrice, organisera du 11 au 13 avril 2024, un colloque scientifique pluridisciplinaire « Pour que vieillir soit une chance ». L’appel est ouvert.

Le vieillissement de la population constitue un défi croissant pour les sociétés occidentales. Sommes-nous collectivement prêts pour que vieillir devienne une chance dans les prochaines années, plutôt qu’un problème ?
C’est la question que ce colloque ambitionne d’éclairer en mobilisant toutes les disciplines qui s’intéressent au processus du vieillissement et à la préservation des capacités d’agir des personnes. L’ambition sera de faire dialoguer les approches fondamentales, appliquées, ou critiques du « bien vieillir » autour du corps, de la santé et de l’activité physique. Celle-ci est de plus en plus considérée comme une ressource pour solliciter et maintenir les capacités avec l’avancée en âge, qu’il s’agisse de prévention dite primaire ou d’accompagnement des personnes fragiles, voire dépendantes. Une mobilisation adaptée des personnes passe par l’attention aux vulnérabilités, mais aussi aux enjeux essentiels d’identité et d’autonomie avec, en toile de fond, les inégalités cumulées tout au long de l’existence.
Le pari du colloque est que les processus qui viennent reconfigurer l’expérience et l’activité physique et cognitive au fil du temps gagneraient à être à envisagés dans leur pluralité : politiques et institutions de gestion des âges, modèles d’accompagnement, dispositifs techniques et innovations, participation psycho-sociale, etc. Réussir à mieux les articuler intellectuellement constituerait un atout face aux défis à venir.

Voir l’appel complet | Voir en ligne

Propositions
Les propositions doivent être déposées au plus tard le 20 octobre 2023.
Le fichier soumis doit respecter les consignes données sur le site web
du colloque vis à vis de l’interface de soumission
L’expertise et les corrections éventuelles se feront également via l’interface
de soumission. Les résumés seront au maximum de 3 000 caractères.
Il est important d’apporter le plus grand soin à la rédaction et à la
qualité formelle de ces résumés. Les résumés non conformes ne
pourront être acceptés.
Le premier auteur est supposé être l’auteur qui présente sa recherche. Un
auteur ne peut être premier auteur que sur un seul résumé.


AISLF • Université Toulouse Jean Jaurès • 31058 Toulouse Cedex 9 • France
Secrétariat : aislf@aislf.org | +33 (0)2 53 00 93 09

| |