AISLF
AUF

Cette interface a été réalisée avec le soutien de l'Agence universitaire de la Francophonie.

L'AISLF soutient l'insertion professionnelle des sociologues et spécialistes en sciences sociales francophones en publiant des offres d'emplois, de stages, de bourses et de prix, s'adressant aux masterant·e·s, doctorant·e·s et docteur·e·s.

Postes

Doctorant·e sur « L’acceptation des véhicules autonomes »

16 août 2021

Le Laboratoire de Psychologie Sociale et Cognitive (CNRS) de l’Université Clermont Auvergne fait un appel à candidature pour un contrat doctoral pour une thèse sur « L’acceptation des véhicules autonomes ».

Appel à candidatures
Cette thèse de sociologie s’inscrit dans un projet pluridisciplinaire visant à approfondir les connaissances sur l’acceptation des véhicules autonomes afin de convertir les intentions des utilisateurs en action. Financée par la Délégation à la Sécurité Routière (Ministère de l’Intérieur), cette thèse approfondira la partie sociologique du projet et a des applications pratiques. En effet, le défi à relever pour la sécurité routière se situe dans la fiabilité des véhicules autonomes et dans l’adoption de ces véhicules par la majorité des usagers. Toutefois, la diffusion d’une innovation n’est pas aisée (Rogers, 2003) et nécessite une sensibilisation adaptée et ce, d’autant plus que seuls 28% des Français se disent prêt à déléguer complètement la responsabilité de leur conduite à un véhicule autonome (Bel, 2019). Les travaux sur l’acceptabilité ont montré que les principaux freins à la mobilité autonome étaient liés à trois facteurs : 1/ le sentiment de sécurité (Haboucha et al., 2017 ; Rahimi et al., 2020) ; 2/ l’utilité perçue (Jing et al., 2020) et 3/ la confiance. Les profils socio-démographiques des usagers varient, quant à eux, en fonction des études consultées (Jing et al., 2020, Golbabaei et al., 2020). D’autres facteurs interviennent tels que l’influence sociale, le rapport à l’innovation, le plaisir de conduire et la perception du risque. Les personnes plus âgées ont moins souvent l’intention d’adopter ce type de mobilité que les plus jeunes (Nazari et al., 2018), mais ce n’est pas toujours confirmé (Jing et al., 2020). Toutefois, le taux d’acceptation et la confiance accordée aux véhicules autonomes semblent augmenter si les personnes ont la possibilité de les tester, et ce, davantage chez les personnes âgées (Hartwich et al., 2019).

Les objectifs de cette thèse sont les suivants :

  1. dessiner le profil socio-démographique des Français ayant l’intention d’utiliser un véhicule autonome ;
  2. proposer des recommandations applicables au profit des politiques publiques afin d’adapter la formation et la communication en fonction des profils socio-démographiques des usagers et, en particulier, de convertir les intentions d’usage en action.
  3. apporter une connaissance ciblée du processus d’acceptation (adhésion) d’une innovation technologique (la voiture innovante) et des freins à la mobilité innovante (confiance, sécurité, utilité).

Cette recherche mobilisera des méthodes quantitatives (sondage) et qualitatives (entretiens, observations).

Contrat
Le Lieu de travail sera à Clermont-Ferrand. Le type de contrat est CDD Doctorant/Contrat doctoral à Temps complet d’une durée de 36 mois avec une rémunération de 1 675,94€ net mensuel. La date de début de la thèse est le 1 octobre 2021 et celle de fin de la thèse est le 30 septembre 2024.

Candidatures
Le dossier de candidature à fournir doit contenir avant le 16 août 2021 :

  • CV (1 à 5 pages)
  • Lettre de motivation d’une à 3 pages
  • Résumé (une page) du mémoire de master 2 ou équivalent
  • Copie du mémoire de master 2 ou équivalent (à fournir via WeTransfer)
  • Relevé de notes de Master 1 ou équivalent, et de Master 2 ou équivalent (en M2 ou équivalent, la mention assez-bien au minimum est exigée)

Envoyez votre dossier de candidature à l’adresse suivante : romy.sauvayre@uca.fr

Pour plus d’informations, voir l’offre complète

Postes

Doctorant·e en administration publique

23 août 2021

Le Centre interdisciplinaire de recherche sur la montagne (CIRM), l’Institut de hautes études en administration publique (IDHEAP) et l’Institut de géographie et durabilité (IGD) mettent au concours un poste de Doctorant·e en administration publique.

Appel à candidatures
La personne recrutée rédigera une thèse de doctorat sous la co-direction des professeurs Stéphane Nahrath (IDHEAP) et Emmanuel Reynard (IGD). Elle intégrera l’équipe du CIRM, sur le site UNIL de Sion, et partagera son temps entre les campus de Lausanne (IDHEAP) et de Sion (IGD/CIRM).

Le/la candidat·e conduira une recherche personnelle sur les régimes institutionnels de la multifonctionnalité de l’eau et des barrages alpins. La recherche sera menée dans le cadre du projet « Multifonctionnalité des barrages alpins et retours de concession » résultant d’une collaboration entre le CIRM et ALPIQ. Un descriptif du projet est disponible auprès du Prof. Emmanuel Reynard (emmanuel.reynard@unil.ch).

Le/la candidat·e consacrera 90% de son temps à sa recherche personnelle (thèse de doctorat) et 10% aux activités du CIRM, sous la responsabilité du Prof. Emmanuel Reynard.

Contrat
L’entrée en fonction est prévue le 1er octobre 2021 (ou à convenir). Le contrat est de 1 an, renouvelable, maximum 4 ans, et à temps plein. Le lieu de travail est l’Université de Lausanne, Institut de géographie et durabilité, Site UNIL-Sion, Bramois, Suisse (50%) et l’Institut de hautes études en administration publique, Quartier Mouline, Lausanne (50%).

Candidatures
Les personnes intéressées sont priées de faire parvenir les documents suivants – en format PDF – via le système en ligne de l’Université de Lausanne :

  • Lettre de motivation ;
  • Curriculum vitae complet ;
  • Une copie des diplômes universitaires obtenus ;
  • Le mémoire de master et d’éventuelles publications.

Seuls les dossiers de candidature transmis via le système en ligne seront pris en considération.

Pour plus d’informations, voir l’offre complète

Postes

Premier·ère assistant·e (Post-doc) en monitoring des systèmes socio-écologiques de montagne

23 août 2021

Le Centre interdisciplinaire de recherche sur la montagne (CIRM) met au concours un poste de Premier·ère assistant·e (Post-doc) en monitoring des systèmes socio-écologiques de montagne.

Appel à candidatures
Le/la candidat·e travaillera au projet BlueMounthttps qui a pour objectif le développement d’une plateforme de monitoring des systèmes socio-écologiques de montagne à l’échelle régionale. Par systèmes socio-écologiques de montagne, nous entendons tout système à l’interface entre la nature et la société en région de montagne.

La personne recrutée aura pour missions de

  1. développer le cadre conceptuel du programme de monitoring, en intégrant de manière équilibrée le monitoring environnemental et sociétal ;
  2. d’implémenter un prototype de monitoring socio-écologique de la région d’étude de montagne du CIRM basé sur des indicateurs multivariés ;
  3. de publier les résultats dans des revues scientifiques.

La recherche sera menée en étroite collaboration avec l’équipe de projet de BlueMount (resp. Christophe Randin et Davnah Urbach) et avec le comité de pilotage du projet (dirigé par Iago Otero). La recherche sera supervisée par le Prof. Emmanuel Reynard, (directeur du CIRM) et le Dr Christophe Randin (resp. BlueMount).

Le/la candidat·e consacrera 80% de son temps à ses travaux de recherche personnels dans le cadre du projet BlueMount et 10% à des activités interdisciplinaires du CIRM (séminaires, ateliers, échanges avec d’autres chercheur·e·s, etc.).

Contrat
L’entrée en fonction est prévue le 1er octobre 2021 (ou à convenir). Le contrat est de 1 an et avec un taux d’activité de 90%. Le lieu de travail est l’Université de Lausanne, Centre interdisciplinaire de recherche sur la montagne, Site UNIL-Sion, Bramois, Suisse.

Candidatures
Les personnes intéressées sont priées de faire parvenir les documents suivants – en format PDF – via le système en ligne de l’Université de Lausanne :

  • Lettre de motivation ;
  • Curriculum vitae complet ;
  • Une copie des diplômes universitaires obtenus ;
  • La thèse de doctorat.
  • Un à trois articles représentatifs des travaux effectués (mettant notamment en exergue les compétences dans l’analyse des systèmes socio-écologiques et/ou dans les approches géomatiques ou de monitoring intégré).

Seuls les dossiers de candidature transmis via le système en ligne seront pris en considération.

Pour plus d’informations, voir l’offre complète

Postes

Assistant·e diplômé·e (50%) en sociologie

23 août 2021

L’Université de Fribourg, le Département des sciences sociales - Unité Sociologie, recherche un.e assistant·e diplômé·e (50%) en sociologie.

Appel à candidatures
Activités et responsabilités :

  • Activités d’enseignement et d’encadrement des étudiant·e·s dans le cadre du Bachelor en sociologie.
  • Activités de recherche dans le domaine de l’analyse des interactions sociales.
  • Tâches administratives.
  • Préparation d’une thèse de doctorat en sociologie.

Profil :

  • Master en sociologie, sciences sociales, sciences du langage et de la communication ou titre jugé équivalent (note moyenne égale ou supérieure à 5 sur 6).
  • Intérêt pour la recherche scientifique dans le domaine de l’analyse des interactions sociales (ethnographie, méthodes audiovisuelles, ethnométhodologie, analyse de conversation, analyse multimodale).
  • Maîtrise du français et de l’anglais (oral et écrit).
  • Aisance dans l’utilisation des outils informatiques standard.

Contrat
L’entrée en fonction est prévue le 15 septembre 2021 ou à convenir. Les règles et barèmes en vigueur à l’Université de Fribourg pour les assistant·e·s diplomé·e·s seront appliqués (voir http://www.unifr.ch/sp/fr).

Candidatures
Les personnes intéressées sont invitées à envoyer un dossier de candidature - lettre de motivation avec coordonnées complètes, curriculum vitae, copie des diplômes, relevé de notes et liste de références - sous forme d’un seul fichier pdf à : Prof. Esther González Martínez (esther.gonzalezmartinez@unifr.ch). L’examen des candidatures commencera le 23 août 2021 et continuera jusqu’à ce que le poste soit pourvu.

Pour plus d’informations, voir l’offre complète

Postes

Doctorant·e - Étude critique de l’intelligence artificielle

30 août 2021

Le Nenic Lab de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS), en collaboration avec l’Algorithmic Media Observatory (Concordia), est à la recherche d’une doctorante ou d’un doctorant qui souhaite participer à un projet de recherche international intitulé « Shaping AI. Controversies and Closure ». Financé par le concours Open Research Area, le projet étudie la construction sociale de l’intelligence artificielle (IA) en Allemagne, au Royaume-Uni, en France et au Canada en comparant les discours dans les médias, les politiques publiques et la recherche computationnelle.

Appel à candidatures
L’INRS est à la recherche d’une doctorante ou d’un doctorant dont les intérêts de recherche se situent à l’intersection de la technologie, des médias et des politiques (anthropologie, communication, histoire des sciences, sociologie, ou toute autre discipline connexe). Un intérêt pour les travaux sur la gouvernementalité et les méthodes numériques constitue un atout.

Exigences et habiletés particulières

  • Être inscrite ou inscrit au doctorat à l’INRS dans un domaine connexe au projet de recherche ;
  • Intérêt marqué pour les technologies, les méthodes numériques et les théories critiques ;
  • Aptitudes pour le travail en équipe, collaboratif et multidisciplinaire ;
  • Respect des échéances et sens de l’organisation ;
  • Bilinguisme (français et anglais) est un atout.

L’équipe de recherche se situe principalement à Montréal et Québec.

Contrat
Le financement disponible est d’une durée minimum de trois ans, à raison de 22 000 $/année en plus d’un appui financier pour les déplacements. Les codirections avec les Universités prémentionnées sont encouragées. La date d’entrée en fonction est prévue pour le 1er septembre 2021 ou avant (stage d’été).

Candidatures
Tou.te.s les candidat.e.s qualifié.e.s sont invité.e.s à soumettre un dossier, comprenant un CV, une lettre de présentation précisant les intérêts de recherche, expériences et qualifications. Veuillez faire parvenir votre dossier à Jonathan Roberge à l’adresse suivante : jonathan.roberge@ucs.inrs.ca.

Pour plus d’informations, voir l’offre complète

Postes

Post-doc ou ingénieur de recherche en sociologie

4 septembre 2021

Le Living Lab UseTech’Lab est une structure de recherche partenariale qui associe les compétences de l’université de Tours–UMR 7324 CITERES, de l’union territoriale mutualiste VYV3 Centre-Val de Loire et du CHRU de Tours. Dans ce cadre, l’UMR CITERES (qui porte le projet scientifique SHS) recrute un.e ingénieur.e de recherche en production, traitement et analyse de données.

Appel à candidatures
La démarche Living Lab est participative, elle s’appuie sur la collaboration entre personnels de santé, chercheurs du domaine SHS et acteurs socio-économiques du numérique et de l’intelligence artificielle. Le projet vise à identifier et analyser les problématiques organisationnelles et d’usages liées à ces nouveaux outils numériques et/ou dotés d’intelligence artificielle, pour caractériser l’environnement nécessaire à leur déploiement. L’objectif est une meilleure appréhension des enjeux sociotechniques et de coopération entre professionnels et nouvelles technologies, afin d’accompagner la conception de nouveaux usages et de nouveaux services de santé, et d’anticiper pour maîtriser et accompagner le changement. Ce projet est soutenu par le FEDER 2014-2021.

Profil attendu : Doctorat en sociologie (travail, organisations, groupes professionnels, innovation et réceptions) avec, si possible, une expérience dans le secteur de la santé. Une excellente maitrise des méthodes qualitative et quantitative de recherche est indispensable, une expérience en analyse filmique du travail ainsi qu’une maitrise des outils et logiciels audiovisuel (du dérushage au montage) seront un plus.

Des compétences en gestion de contenus numériques et de publication, de création et d’animation d’un carnet de recherche numérique pour valoriser les expérimentations méthodologiques et les résultats de recherche seront également appréciées.

Contrat
Durée : 9 mois (renouvellement possible)
Début de contrat : 4 octobre 2021
Rémunération : suivant grille indiciaire université et expérience

Candidatures
Veuillez faire parvenir votre CV et une lettre de motivation par mail à bernard.buron@univ-tours.fr pour le 4 septembre 2021.

Pour plus d’informations, voir l’offre complète

Postes

Doctorant·e pour thèse : « Genre et intervention préventive »

15 septembre 2021

La Chaire « Genre et prévention en santé », portée par la Cité du Genre, Institut interdisciplinaire de recherche et de formation en études de genre (IdEx) en partenariat avec ECEVE (INSERM UMR1123), finance un contrat doctoral à Université de Paris co-dirigé par Joëlle Kivits (Professeure de Sociologie, Laboratoire ECEVE, Faculté Santé) et Virginie Bonnot (Professeure de Psychologie Sociale, Laboratoire de Psychologie Sociale : contextes et régulation, Institut de Psychologie, Faculté Sociétés et Humanités).

Appel à candidatures
La thèse interrogera une intervention de prévention du suicide chez les adolescents et jeunes adultes au prisme du genre, depuis sa construction (entre autres exemples : étude des différences dans les causes et dans l’expression de la souffrance psychologique, réduction des potentiels biais de genre dans la construction de l’outil) jusqu’à son évaluation (introduction du genre parmi les critères de jugement de l’intervention).

La thèse interrogera l’intervention au prisme du genre, depuis sa construction jusqu’à son évaluation. Deux axes de questionnement pourront être développés. Le 1er concerne les dimensions de genre sous-tendant l’intervention : comment les différences d’expression de la souffrance psychologique chez les AJA (femmes, hommes, personnes intersexes, personnes trans et personnes non binaires) devraient-elles prises en compte dans l’intervention ? Quels sont les moyens mis en oeuvre par les chercheur·es et quels sont les leviers pour combattre les stéréotypes de genre et adapter l’intervention ? Comment le processus de construction de l’outil de e-prévention permet-il l’intégration des dimensions d’usage de la technologie et d’appropriation du message liées au genre ?

Le 2e questionnement portera sur l’évaluation de l’intervention : comment la phase d’évaluation peut-elle introduire le genre parmi les critères de jugement de l’intervention ? Il s’agira de proposer à la fois de nouvelles variables permettant d’évaluer l’impact de l’intervention en fonction du genre et les méthodologies adaptées à leur recueil. Le travail doctoral consistera en une contribution tant conceptuelle que méthodologique sur la considération du genre dans les interventions de prévention. La problématique du genre pourra être croisée avec d’autres vulnérabilités, dans une perspective intersectionnelle. Ces questions devront être explorées de manière interdisciplinaire et en collaboration avec l’équipe de chercheur.se.s du projet.

Contrat
Le contrat est un CDD doctorant.e / contrat doctoral et est d’une durée de 36 mois à temps complet. La date de début de la thèse est le 1er novembre 2021. La rémunération sera environ de 1455 €/mois net.

Candidatures
Le dossier de candidature, à adresser à : Joëlle Kivits (joelle.kivits@univ-lorraine.fr) et Virginie Bonnot (virginie.bonnot@uparis.fr) sera soumis sous la forme d’un seul fichier pdf dont le nom respectera la structure suivante : NOM_Prénom_CD-Genre_UdeParis.pdf.

Il inclura :

  1. Une lettre de motivation
  2. Un CV détaillé
  3. Un relevé de notes de M1 et de M2
  4. Le projet de thèse de 4 pages maximum : contexte et positionnement par rapport à l’état de l’art ; objectif (et hypothèses le cas échéant) ; méthodologie ; calendrier ; références.

Une attention particulière sera portée aux éléments du CV et de la lettre de motivation faisant ressortir un intérêt porté aux questions liées au genre et à la santé. Une à deux lettres de recommandations peuvent être incluses au dossier.

Pour plus d’informations, voir l’offre complète

Postes

Enseignant·e·s vacataires

30 septembre 2021

L’UFR de Sciences Économiques, Sociales et de Gestion de l’Université de Reims Champagne-Ardenne recherche pour le 1er semestre 2021-2022 des enseignant·e·s vacataires.

Appel à candidatures
Les candidat.e.s peuvent être recruté·e·s en qualité de vacataire sous trois statuts différents :

1) Chargé(e) d’enseignement vacataire (CEV) : Si vous exercez une activité principale consistant soit :

  • en une activité salariée d’au moins 900 heures par an
  • en la direction d’une entreprise
  • en une activité non salariée, à condition d’être assujetti à la contribution économique territoriale ou de justifier que votre profession vous permet de dégager des moyens d’existence régulier depuis au moins 3 ans (par exemple : auto-entrepreneur, profession libérale, travailleur indépendant, intermittent)
  • en une activité de contractuel ou titulaire de la fonction publique

2) Agent Temporaire Vacataire (ATV) :

  • étudiant(e) au 1er septembre de l’année universitaire considérée, inscrit(e) dans une formation de 3e cycle
  • retraité(e) ou pré-retraité(e) de moins de 67 ans (hors personnel retraité de l’URCA)

3) Conférencier : retraité(e) de l’URCA et/ou retraité(e) de plus de 67 ans

Contrat
En qualité de vacataire, vous êtes engagé.e pour effectuer un nombre limité et ponctuel de vacations d’enseignement réparties sur une année universitaire.

  • CEV : maximum de 192h équivalent TD, renouvelable une fois
  • ATV : maximum de 96h équivalent TD – ATTENTION les heures de CM ne sont pas autorisées
  • Conférencier : maximum de 40h équivalent TD – Dérogation particulière pour les vacataires recrutés uniquement au sein de l’IUTL, le plafond maximum d’heures a été fixé à 75h équivalent TD.

Candidatures
Veuillez faire parvenir votre CV à l’adresse suivante : vanessa.pinto@univ-reims.fr dès que possible, en précisant le volume d’heures d’enseignement que vous souhaiteriez éventuellement effectuer.

Pour plus d’informations, voir l’offre complète

AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 7.0 | © 2013-2021 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF