AISLF

Appels à contributions

Les injustices épistémiques en santé

Éducation et socialisation

Date limite de soumission : 31 décembre 2022

Le revue Éducation et socialisation consacre un dossier thématique aux « injustices épistémiques en santé », coordonné par Olivia Gross et Baptiste Godrie, à paraître en mars 2024.


Plusieurs travaux contemporains, à la croisée de l’éthique et de la philosophie, ouvrent de nouvelles pistes de compréhension des inégalités et des injustices nourries sous l’angle de la prise en compte de la parole et des savoirs des personnes (Fricker, 2007 ; Dotson, 2011 ; Kidd, Medina et Pohlhaus, 2019). Ces travaux ont en commun de conceptualiser les rapports d’oppression qui conduisent à dénier à un tiers la possibilité de se constituer en sujet épistémique à part entière en raison de discriminations et de préjugés liés à l’âge, au genre, à l’identité de genre, à l’orientation sexuelle ou encore à une origine socioculturelle. Dans une conceptualisation désormais classique et souvent mise à contribution comme cadre analytique des injustices épistémiques, M. Fricker (2007) distingue les injustices épistémiques testimoniales des injustices herméneutiques. Les premières se manifestent lorsque les membres des groupes sociaux marginalisés ne sont pas considérés comme des interlocuteurs crédibles en raison de préjugés défavorables, par exemple, l’idée que les femmes seraient moins rationnelles et plus émotives. Les secondes renvoient quant à elles à des situations dans lesquelles les membres de groupes sociaux marginalisés ne disposent pas des ressources cognitives pour interpréter et mettre en mot leur propre expérience parce que leur expérience ne s’inscrit pas dans les théories dominantes. Plusieurs autres conceptualisations ont permis d’approfondir la compréhension de ces injustices épistémique. K. Dotson (2011) a notamment proposé une analyse des mécanismes de « silenciation » (silencing) de la parole des femmes en tant que violence épistémique. Et N. Berenstain parle d’ « exploitation épistémique » pour désigner le travail d’explication que les personnes vivant des injustices épistémiques sont contraintes de fournir, souvent en vain, à des personnes qui ne les vivent pas afin de les sensibiliser aux conséquences négatives que celles-ci ont sur leur vie (Berenstain, 2016). […]

Lire l’appel complet

Soumission
Vous pouvez adresser un projet d’article aux deux coordonnateurs de ce dossier thématique avant le 31 décembre 2022 (3 pages, soit 10 000 signes environ avec les cadrages scientifiques habituels) :
- olivia.gross@univ-paris13.fr
- baptiste.godrie@usherbrooke.ca

Après accord de principe, toute contribution devra ensuite être présentée en respectant les normes de la revue (soumettre une contribution et recommandations aux auteurs) puis, après accord des coordonnateurs, sera soumise à double expertise en aveugle selon les normes de la communauté.

Calendrier
Date limite d’envoi des projets : 31 décembre 2022
Date limite d’envoi de l’article intégral : 31 mars 2023
Date limite de retour des expertises : 30 juin 2023
Date limite d’envoi de l’article définitif : 31 décembre 2023
Parution : mars 2024


Mentions légales


AISLF site version 8.0 | © 2013-2022 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF